Rôle de la testostérone

Rôle de la testostérone

La testostérone agit au niveau de différents tissus pour induire une action dite métabolique. L’action variera selon le tissu ciblé et le rôle de ce dernier dans l’organisme. Par exemple, pour ce qui est des muscles, la testostérone favorisera le développement de la masse et du tonus musculaire. En ce qui concerne la peau, la qualité de celle-ci, de même que les follicules pileux, bénéficieront des effets de la testostérone.

La testostérone joue également un rôle important au niveau cérébral en influençant la façon de penser et d’agir, en exerçant un rôle sur l’humeur et évidemment sur le désir sexuel (la libido).

Au niveau sexuel, outre son action cérébrale telle que précédemment décrite, la testostérone affecte le fonctionnement des organes génitaux (pénis, testicules, prostate, vésicules séminales) et est responsable de la fonction érectile.

De plus, la testostérone tend à réduire le nombre de cellules graisseuses ; elle exerce également un rôle au niveau du foie en contribuant à la synthèse des protéines. Au niveau des os, elle est impliquée dans le maintien de la densité osseuse. Finalement au niveau  des reins, par son action sur une hormone appelée érythropoïétine, elle stimule la formation de globules rouges.

En  vieillissant, les symptômes mentionnés par les hommes andropausés (hypogonadisme acquis) sont fonction des tissus touchés : diminution de la force musculaire, douleurs articulaires et musculaires, sautes d’humeur, diminution du désir sexuel, diminution des globules rouges, perte de calcium dans les os, etc.